Philia - Mademoiselle Maurice + divers artistes - Chamonix (74)

"PHILIA" : projet artistique et sportif de la Maison d'Arrêt de Bonneville, proposé par l'association Label Vie d'Ange dans le cadre de sa mission culturelle auprès de la Maison d'arrêt de Bonneville.

Entre les mois d'avril et de juin 2018, un groupe de 20 personnes détenues, hommes et femmes confondus, se sont lancées dans le pliage de papier à grande échelle. L'objectif était de dépasser les 1000 origamis pour créer une oeuvre d'art en haute montagne avec l'artiste Mademoiselle Maurice (www.mademoisellemaurice.com).

Des feuilles de papier de toutes les couleurs étaient à disposition dans les bibliothèques et un atelier hebdomadaire a permis de rassembler les origamis pliées en cellules, de les trier par forme, par taille et par couleurs. Cet atelier a aussi permis d'élaborer une réflexion collective sur le sens de l'oeuvre, ce que le groupe souhaitait exprimer et la forme qu'on lui donnerait.

De fil en aiguille, les thématiques de liberté, d'écologie et d'unité sont retenues pour caractériser cette oeuvre qui sera constituée d'une multitude d'oiseaux et de sphères en papier, plantés sur des tiges en bois comme un champ de coquelicots sur un glacier du massif du Mont-Blanc.

Dans l'établissement, plusieurs services se sont emparés du projet pour permettre de l'étoffer et lui donner une plus ample envergure, ainsi des réunions de coordination a réuni le SPIP, le service culturel, le service des sports, le scolaire et le sanitaire. Une correspondance vidéo, a permis à l'artiste de s'adresser aux personnes détenues depuis Marseille où elle réside, de les mobiliser sur le projet, de leur présenter son atelier et ses travaux et de partager ses questionnements liés à cette expérience hors-norme. Des séances spéciales de sport ont été mises en place pour préparer physiquement les personnes détenues aux conditions d'altitude.

Les 12, 13 et 14 juin, 6 personnes détenues ont bénéficié d'une permission de sortie pour aller installer sous l'Aiguille du Midi, les 3500 origamis pliées en détention. Objectif pulvérisé !

Accompagnés de 3 guides de haute montagne de l'association « En passant par la montagne », encadrés par des professionnels de l'administration pénitentiaire, le réalisateur, et rejoins par l'artiste, le groupe semblait au départ d'une expédition polaire. Anorak, gants, crampons, piolets, casques, cordes d'escalades, toutes les disciplines de la montagne ont été sollicités pour atteindre le lieu d'installation de l'oeuvre, entouré par les glaciers bleus de l'aiguille du midi.

La première journée a été consacrée à l'approche du site, sous des trombes d'eau.
4H30 de marche depuis le haut du train du Montenvers, dans les nuages avec une vue réduite à quelques mètres seulement. Le refuge accueillant a permis d'éviter un gros orage et de réaliser les dernières finitions des origamis. Le deuxième jour a été consacré au repérage des lieux et à la rencontre avec les éléments de neige, de glace et de rocher. Trouver l'endroit idéal pour l'installation de l'oeuvre aura nécessité de marcher aux abords d'un lac gelé, de faire de l'escalade, d'avancer en cordée, crampons aux pieds et piolets en main, d'expérimenter des techniques de sauvetage en alpinisme et de faire du rappel. Cette journée aura surtout permis de comprendre que la réussite du projet repose sur la solidarité et notre capacité à être unis dans les moments de tension et de fatigue.
Si la pluie s'était arrêtée, les nuages étaient encore présents et n'auront dévoilé aucun indice du décor. Troisième et dernier jour. Lever à 5h du matin. Seul le fond de vallée est pris dans la mer de nuage. Les cimes immenses, se découpent dans le ciel bleu au-dessus des têtes. La tension est palpable. Il faut combiner tous les enjeux, celui de la haute montagne avec l'exigence artistique : 5 heures d'installation auront été nécessaires pour répartir les 3500 origamis dans la glace et faire des images qui seront les seules traces de ce projet éphémère.

Le projet se poursuit sur la fin de l'année 2018 : un groupe de femmes pourra reproduire l'expérience d'une installation éphémère en montagne à l'automne.

Les images tournées lors de ce projet seront montées et un film permettra de garder les traces de cette aventure.

Une exposition photo sera également réalisée.

Concepteur(s) - Maître(s) d'oeuvre
association label vie d'ange
Mademoiselle Maurice
Date de réalisation (fin) :
2018
Id :
40166
Mis en ligne par :
Chloé MALIE MARSH
Date de création :
10/09/2018
Date de mise à jour :
05/02/2021